top of page
PHOTO-2023-07-14-15-52-32.jpg

Vue de l'exposition Just Jaeckin au sein de la galerie Dumas+Limbach Saint Tropez

JUST JAECKIN

EXPOSITION MONOGRAPHIQUE

JUILLET 17
- SEPTEMBRE 16, 2023

PARTAGER

  • Facebook
  • LinkedIn

PARIS

35 AVENUE MATIGNON 
75008, FRANCE 

SAINT-TROPEZ

50 BOULEVARD LOUIS-BLANC 
83990, FRANCE

Dumas+Limbach a le plaisir de présenter une exposition monographique consacrée Just Jaeckin au sein de ses galeries. A cette occasion, nous présenterons des photographies iconiques peuplées de personnages mythiques issus de son univers artistique singulier.

Avec cette exposition, les galeries Dumas+Limbach rendent hommage à l'un des artistes les plus complets de sa génération.

Mondialement connu pour ses réalisations d'Emmanuel, de Gwendoline et de Madame Claude, Jaeckin s'est imposé comme un cinéaste hédoniste. Mais ce précurseur du film érotique était avant tout un amoureux de la photographie. Au fil des années, cette passion ne l'a jamais quitté.

Au travers de son art, Just Jaeckin n'a cessé de déclarer son amour pour les femmes et leur beauté. Toujours subtil, il a su révéler la passion, la grâce et la sensualité de la folie des années 1970.

Également sculpteur, il ouvre une galerie à Paris, puis à Saint-Briac en Bretagne, où il expose ses dernières créations aux côtés de sa femme et de sa fille, également artistes.

En 2022, Jaeckin s'éteint à l'âge de 82 ans, laissant derrière lui le souvenir d'une sensualité artistique inégalée.

Just Jaeckin | Photo | Art | black&white | celebrity | exhibition | Dumas + Limbach | gallery | Dalida

JUST JAECKIN 

Dalida, 2023

Photographie sur papier argentique

Edition de  8 + 2 EA + 2 HC
H 110 cm x L 80 cm 
H 140 cm x L 110 cm 
H 180 cm x L 120 cm

Just Jaeckin | Photo | Art | black&white | celebrity | exhibition | Dumas + Limbach | gallery | Fonda

JUST JAECKIN 

Jane Fonda, 2023

Photographie sur papier argentique

Edition de  8 + 2 EA + 2 HC

H 110 cm x L 80 cm 

H 140 cm x L 110 cm 

H 180 cm x L 120 cm

Just Jaeckin, homme protéiforme aux multiples talents, est né le 8 août 1940 à Vichy. C'est en 1958, lors de son service militaire en Algérie, qu'il découvre la photographie. Il officie alors comme reporter. À son retour en France, il décide de poursuivre cette activité en autodidacte, et collabore ainsi avec de prestigieuses revues de mode à l'instar de Elle, Marie Claire et Vogue. Pendant près de sept ans, il s'affaire à capturer les personnalités les plus illustres des années 1970. Serge Gainsbourg, Brigitte Bardot, Jane Fonda ou encore Sylvia Kristel (muse divine qui interprétera le rôle d’Emmanuelle), pour ne citer qu'eux. Véritable ode à la beauté et au glamour, l'univers de Jackin s'incarne au travers de la sensualité d'un noir et blanc aussi captivant que les regards perçants de ses modèles. Jaeckin, c'est l'esquisse d'un homme graphique, metteur en scène d’images, considéré comme un perturbateur de consciences, agitateur des mœurs. Il proclame un « Beau esthétique », où les femmes peuvent enfin s'incarner au travers d'une sexualité libre et décomplexée.

Just Jaeckin | Photo | Art | black&white | celebrity | exhibition | Dumas + Limbach | gallery

View of Just Jaeckin's exhibition at Dumas + Limbach Paris. 

"Si je pouvais, je dirais que j'ai une approche un peu japonaise : aller vers la ligne la plus pure, la chose la plus simple. Plus c'est simple, plus c'est beau. Il n'y a rien de plus beau qu'un beau carré, qu'un beau rond. J'aime les choses qui ont une puissance linéaire".

Citation de Just Jaeckin

JUST JAECKIN

Né le 8 Août, 1940 à Vichy, France

A l'âge de 18 ans, c'est au cours de son service militaire pendant la guerre d'Algérie qu'il devient photographe de guerre. De retour en France au début des années 60, il poursuit sa carrière de photographe dans la presse féminine, se spécialisant dans la photographie de mode. En 1974, le photographe ajoute une corde à son arc et passe à la réalisation lorsqu'un producteur lui demande d'adapter à l'écran le best-seller érotique d'Emmanuelle Arsan paru en 1959. Le film Emmanuelle sort le 26 juin 1974. L'immense succès du film apporte à Just Jaeckin une notoriété immédiate en France et à l'étranger. A Paris, le film est resté à l'affiche pendant treize ans sur les Champs-Elysées. Pendant plus de dix ans, Just Jaeckin se consacre au cinéma érotique, tournant Histoire d'O, Madame Claude, Girls, Lady Chatterley's Lover... En 1984, il réalise son dernier film, Gwendoline, dans lequel il dirige Zabou Breitman et Bernadette Lafont, mêlant aventure, érotisme et fantastique. Par la suite, il se consacre à la sculpture dans ses ateliers près de L'Aigle dans l'Orne en Normandie. Une passion qu'il partage avec son épouse, avec laquelle il inaugure la galerie d'art Anne et Just Jaeckin dans le 6e arrondissement de Paris. Le couple ouvre ensuite une nouvelle galerie d'art près de Saint-Briac en Bretagne, où ils possèdent une résidence. Le 6 septembre 2022, il meurt à l'âge de 82 ans en Bretagne.

Just Jaeckin | Photo | Art | black&white | celebrity | exhibition | Dumas + Limbach | gallery
bottom of page